fbpx Skip to content

Dès 2017, les étudiants pourront travailler 475 heures par an

Le plafond pour les cotisations sociales réduites des étudiants passe de 50 jours à 475 heures. Ce système entrera en vigueur le 1er janvier 2017.

Le gouvernement a approuvé une modification du plafond annuel en-dessous duquel les étudiants jobistes peuvent travailler moyennant le paiement de cotisations sociales réduites. À l’heure actuelle, les étudiants peuvent travailler 50 jours par an sous cotisation de solidarité. Cette cotisation sur le salaire des étudiants est à 5,43 % à charge de l’employeur et à 2,71 % à charge de l’étudiant.

Pour davantage de souplesse, ce plafond sera dorénavant calculé en heures de travail prestées et non plus en jours. On passe donc à 475 heures de travail à la place des 50 jours actuels.

Cette mesure permettra une plus grande flexibilité pour les étudiants. Ceux qui ne travaillent que quelques heures ne perdent plus une journée entière. Actuellement, si un étudiant preste 4 heures, on lui compte une journée. Un système davantage en adéquation avec la réalité des jobs saisonniers et au fait que, dans l’horeca, le travail presté dépasse facilement les huit heures d’affilée.

 

Partagez

Articles recommandés

Primes Covid 19 juillet 2021 en Belgique

COVID 19 : nouvelles primes en vue

La crise du Coronavirus semble s’éloigner tout doucement. Certains secteurs se relèvent, mais d’autres par contre subissent encore la crise de plein fouet. Le conseil

X