fbpx Skip to content

Disparition de la période d’essai

periode_essaiJusqu’à cette année, la plupart des contrats de travail comprenaient une période d’essai d’une durée d’un mois à maximum un an. Durant cette période, le licenciement ou la démission entrainait, pour les employés, un préavis de 7 jours.
Depuis le 1er janvier 2014, cette période d’essai a disparu au profit du statut unique d’ouvrier-employé. Dès lors, en cas de licenciement ou de démission durant les trois premiers mois d’un contrat, la durée du préavis est de deux semaines et ce, qu’on soit ouvrier ou employé.
Cette nouvelle est surtout positive pour les ouvriers, lesquels pouvaient, sous l’ancien régime, être licenciés sans aucun préavis à prester ni prime de licenciement à percevoir.
Cela n’empêche pas la levée de nombreuses critiques, la plus récurrente étant que la période d’essai permettait à des travailleurs peu diplômés ou allochtones de faire leurs preuves auprès d’un employeur.

Partagez

Articles recommandés

X